Peut-on travailler après 67 ans ?

Travailler apres 67 ans

Il est possible dans certains cas que les salariés souhaitent travailler après 67 ans.

En effet, cela peut être fait pour pouvoir toucher plus à la retraite mais aussi par envie. La retraite est un tournant fort dans une vie et chacun peut l’entrevoir différemment.

Nous allons détailler le sujet pour le régime des salariés dans cet article.

Sommaire

Prise RDV Impacto Conseil

 

Rappel sur la composition de la retraite d’un salarié

Pour comprendre l’effet du travail après 67 ans, il faut reprendre rapidement la composition de vos futures pensions.

  • La retraite de base
  • La retraite complémentaire
  • La retraite par capitalisation

Nous détaillerons les conséquences pour chaque point.

Pyramide retraite

 

Pourquoi parle-t-on de 67 ans ?

Rappelons que l’âge de 67 ans est un âge important en matière de retraite car il correspond au fameux « taux plein ».

Le taux plein est le fait de partir sans décote, c’est-à-dire avec un taux de 50% pour la retraite de base et sans décote pour la retraite complémentaire.

A 67 ans, peu importe votre carrière, vous aurez le taux plein !

Ce raisonnement est valable peu importe votre carrière et le nombre de trimestres obtenus.

Attention le « taux plein » ne concerne que le taux principal mais vous pouvez avoir le taux plein mais un ratio « Trimestres acquis / Trimestres requis » inférieur à 1.

Nous allons y revenir plus tard.

Calcul retraite de base

 

A-t-on le droit de travailler après 67 ans ?

Oui, vous avez tout à fait le droit !

Si vous êtes salarié, votre employeur pourra faire une demande de mise à la retraite mais vous pourrez ne pas y répondre positivement jusqu’à vos 70 ans.

Je vous laisse prendre connaissance des modalités détaillées dans l’article ci-dessous.

Un employeur peut-il mettre d’office un salarié à la retraite ? | Service-Public.fr

 

Quels les effets d’un travail après 67 ans sur votre retraite ?

Travailler au-delà de 67 ans va vous permettre d’augmenter le montant de votre retraite.

Pour la retraite de base

Reprenons ci-dessous le mode de calcul de la retraite de base (parfois appelée « retraite de la sécurité sociale » :

Calcul de la retraite

Source : Carsat

A partir de 67 ans vous aurez donc :

Votre moyenne des 25 meilleures années * 50% * (Nombre de Trimestres acquis / Nombre de Trimestres requis)

A noter que le dernier coefficient lié aux nombres de trimestres peut être inférieur à 1 même en partant au taux plein.

Par exemple, si vous partez à 67 ans avec 160 trimestres acquis pour 172 trimestres requis la formule sera la suivante :

Votre moyenne des 25 meilleures années * 50% * (160 /172)

Et à noter également que le dernier coefficient ne pourra jamais être supérieur à 1.

En travaillant après 67 ans, vous allez augmenter vos nombres de trimestres et donc cela va jouer sur le coefficient des trimestres acquis / trimestres requis.

Également, vous pourriez bénéficier d’une surcote de 1.25% sur le taux du milieu (celui de 50% au taux plein) par trimestre travaillé au-delà de 67 ans.

La surcote peut même se déclencher avant. En effet, elle se déclenche selon 3 conditions :

  • Avoir l’âge légal
  • Avoir acquis le nombre de trimestre nécessaire
  • Continuer à travailler

Le nombre de trimestres exigé pour avoir droit à une retraite à taux plein avant 67 ans, varie selon votre année de naissance :

âge légal retraite

Source : assuranceretraite.fr

 

Imaginons un salarié qui aurait ses trimestres à 64 ans. Il va commencer à produire de la surcote des 64 ans s’il continue à travailler.  S’il travaillent jusqu’à 70 ans, il va acquérir 6 fois 4 = 24 trimestres. 

Dans ce cas, il pourra donc avoir une surcote de 1.25% * 24 = 30%

Imaginons que ce salarié ait eu 2 500€ brut pour la moyenne des ses 25 meilleures années en activité.

Voici ce qui aurait pour sa retraite de base : 

2 500€ * 50% = 1 250€ (Taux plein)

1 250€* 30% = 375€ (Surcote de 30%)

Total pour sa retraite de base : 1 250€ + 375 = 1 625€

🚨 si en plus il avait une majoration de 10% pour avoir eu plus de 3 enfants :

1 250*10%=125 au total sa retraite de base serait de 1 250€+125€+ 375€ =1 750€

A noter : Ce calcul est simplifié car il y a un coefficient de revalorisation des anciens salaires.

Pour la retraite complémentaire

Il faut se rappeler que la retraite complémentaire est un système de points. Donc plus vous travaillez, plus vous avez de points.

Calcul retraite complémentaire agirc-arrco

Prenons l’exemple d’une personne qui travaille et qui gagne 30 000€ brut par an.

Ces cotisations retraites seront de 30 000€ * 7.87% = 2 361€.

Seul 1 860€ seront retenus pour le calcul avec l’application d’un taux d’appel de 127%. (Pour la bonne tenue du régime complémentaire … sic)

Elle va acquérir 94.74 points pour l’année 2024 car 1 point est égal à 19.6321€ de cotisations retraite)

Chaque point à une valeur de 1.4159 € en 2024.

Dans ces conditions, le fait de travailler 1 an de plus fera gagner 11.18 € / mois de pension brut.

Ce chiffre ne prend pas en compte le coefficient de liquidation. C’est donc un gain maximum.

Il n’y a plus de dispositif de décote ou surcote temporaire pour l’agirc-arrco à compter du 01 avril 2024 suite à la décision du 23.10.2023.

Pour la retraite par capitalisation

En tant que salarié vous pouvez avoir une alimentation obligatoire d’un PERECO ou d’un article 83. Cela correspond au versement d’une partie de votre salaire sur un plan d’épargne retraite.

La sortie de ces plans se fait obligatoirement en rente (sauf si la rente est inférieure à 110€).

Cela pourra vous faire un complément de revenu à la retraite.

Imaginons que l’employeur procède à des versements de 5% de votre rémunération, le fait de travailler 1 an avec un salaire brut de 30K€ vous fera un capital supplémentaire de 1 500€ brut.

Vous pouvez également mettre en place des contrats de votre coté comme un PER individuel.

Dans tous les cas, le fait de travailler après 67 ans vous permettra de demander votre rente plus tardivement ce qui aura pour effet de l’augmenter mécaniquement.

Le raisonnement sera identique pour une sortie en capital fractionné.

Pour le coefficient de liquidation, celui-ci est

  • Au minimum de 37.50%
  • Au maximum de 50%

Il n’existe pas de surcote pour le régime complémentaire de l’agirc-arrco.

Ce coefficient est calculé comme pour la retraite de base.

Vous perdez 0.625% par trimestre manquant par rapport au nombre de trimestre requis dans une limite de 20 trimestres maximum. (D’où le taux minimum de 37.50%).

Prise RDV Impacto Conseil

 

Peut-on travailler après 67 ans et toucher sa retraite ?

Oui, c’est parfaitement possible avec les dispositifs du cumul emploi retraite et de la retraite progressive.

Cumul emploi-retraite

Il est possible de travailler après 67 ans tout en étant à la retraite. Il conviendra de respecter un délai d’attente de 6 mois si vous souhaitez effectuer cette activité dans la même entreprise. Ce délai n’existe pas si la reprise d’activité se fait chez un autre employeur.

Les conditions vous varier si vous avez votre retraite à taux plein ou si ce n’est pas le cas.

Cumul emploi retraite intégral

Si vous avez votre taux plein et que vous avez liquidé toutes vos pensions de retraite (base et complémentaire) vous êtes éligible au cumul emploi retraite intégral si vous avez le taux plein. Comme vous avez 67 ans, vous remplissez également la condition d’âge légal.

Dans ce cas, ce cumul emploi retraite intégral vous permet d’obtenir de nouveaux droits (Dans une certaine limite). C’est le cas depuis la reforme des retraites de 2023. Ceci est vrai que ce soit par la retraite de base mais également la retraite complémentaire.

Cumul emploi retraite plafonné

Si vous n’avez pas le taux plein, vous serez éligible au cumul emploi retraite partiel seulement.

Il faudra respecter un plafond pour voir cumuler votre retraite avec votre salaire. Sans cela, votre pension pourrait être diminuée du montant du dépassement. Si vous ne respectez pas les plafonds, vous ne pourriez pas profiter de ce dispositif dans la durée non plus.

Cumul emploi retraite

Retraite progressive

Il est possible d’opter pour une retraite progressif après 67 ans avec l’accord de votre employeur.

Vous devez aussi remplir les 2 conditions suivantes :

  • Justifier de 150 trimestres
  • Avoir une activité salariée ou non salariée à temps partiel entre 40 % et 80 % d’un temps complet

Dans ce cas-là, vous allez toucher un salaire réduit par rapport à votre temps de travail et en plus une fraction de votre retraite.

Si vous travaillez à 55%, vous allez toucher 45% de votre retraite.

Une fois que vous serez définitivement à la retraite, vos pensions seront recalculées avec les nouveaux points et les nouveaux trimestres acquis.

 

Conclusion

Le montant de votre retraite va être fortement impactée par votre fin de carrière. Il est intéressant d’étudier les meilleures solutions pour optimiser tout cela.

Nous nous tenons à votre disposition pour en parler 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Soyez informé(e) de nos prochains webinaires gratuits

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialités

J’accepte de recevoir des mails d’Impacto-conseil