Périodes travaillées au Royaume-Uni et retraite en France

Périodes travaillées au Royaume-Uni et Retraite en France
Sommaire

Royaume Uni retraite

Vous avez travaillé au Royaume Uni, avant le Brexit, et vous vous demandez si ces périodes vont être prises en compte pour le calcul de votre retraite en France. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment votre retraite sera calculée en tenant compte de votre activité au Royaume Uni.

Quel est le régime de retraite au Royaume Uni? 

Lorsque vous travaillez au Royaume Uni, vous cotisez auprès de The National Insurance (aussi appelée “state pension”)

Vous pouvez trouver un relevé d’activité sur leur site

Tout au long de votre carrière, une partie de vos revenus est ponctionnée par l’État pour cette pension de base qu’est la retraite publique.

Vous devrez avoir cotisé au minimum 10 années pour toucher la State Pension. 

La pension complète, qui s’élève à 221,20£ par semaine en 2024 (261,22€), est attribuée pour 35 années de cotisations. Ce montant n’est pas influencé par vos revenus antérieurs, mais varie en fonction de la durée d’assurance. (Environ 6.32£ par semaine et par année travaillée).

Elle est versée toutes les 4 ou 13 semaines au titre des périodes précédentes.

Le paiement sera annuel, en décembre, si votre retraite est inférieure à 5£.

Combien « coûte » cette retraite de base?

Selon vos revenus, vous devrez payer les cotisations à l’assurance nationale obligatoire, à partir de 16 ans (et que vous êtes en activité) ou plus et que vous êtes soit :

  • un employé gagnant plus de 242 £ par semaine avec un seul emploi
  • travailleur indépendant et réalisant un bénéfice de plus de 12 570 £ par an

Il existe différentes classes d’assurance nationale appelés classes.

La classe dans laquelle vous cotisez dépend:

  • De votre type d’emploi
  • De votre salaire.

Si vous êtes employé, vous payez des cotisations d’assurance nationale de classe 1 .

Les tarifs de l’assurance nationale de classe 1 pour la plupart des personnes pour l’année fiscale 2023 à 2024 sont , par exemple:

Retraite Angleterre

(source www.gov.uk)

Vous pouvez être exonéré du paiement des cotisations à l’assurance nationale, si vous êtes :

  • Un employé gagnant entre 123 £ et 242 £ par semaine pour un seul emploi
  • Vous êtes indépendant et vos bénéfices sont de 6 725 £ à 12 570 £ par an
  • Au chômage 
  • En dehors du Royaume-Uni

Il est cependant important de considérer qu’en ne payant pas de cotisations votre carrière ne sera pas complète. Il manquera des années de cotisations pour percevoir une retraite à taux plein.

Il est alors possible de verser des cotisations à titre volontaire, pour combler votre carrière incomplète.

Est-il possible de cotiser volontairement pour « acheter des années » ? 

Il vous est possible de cotiser volontairement si vous vivez en dehors du Royaume-Uni.

Les périodes rachetables sont les 6 dernières années.

Il faut avoir travaillé sur ces périodes pour pouvoir racheter des périodes.

Pour cela il faut que vous y ayez travaillé minimum 3 ans.

Les expatriés ayant travaillé au Royaume-Uni peuvent continuer à cotiser volontairement à la National Insurance pour compléter leur historique de cotisations. Deux options sont disponibles :

Class 2 National Insurance

Moins coûteuse, pour les personnes travaillant à l’étranger pour un employeur britannique. Il faudra payer 3.45£ par semaine.

Class 3 National Insurance

Plus coûteuse, mais ouverte à tous. Il faudra payer 17.45£ par semaine.

Avez vous intérêt à cotiser volontairement en class 2?

Ces cotisations volontaires peuvent être particulièrement avantageuses pour ceux qui n’ont pas atteint les 35 années requises pour une pension complète.

Demander le paiement des cotisations volontaires à l’assurance nationale à l’étranger (CF83) – GOV.UK (www.gov.uk)

Quel est l’âge de départ en retraite au Royaume Uni?

L’âge légal de départ à la retraite au Royaume-Uni est actuellement de 66 ans pour les hommes et les femmes. Il est prévu qu’il augmente à 67 ans entre 2026 et 2028.

A noter

 Il n’est pas possible de percevoir une pension de manière anticipée.

âge légal retraite royaume uni

Ages de la retraite en Europe (cleiss.fr)

A noter 

Votre pension est augmentée de 1% toutes les 9 semaines soit  5.8% / an si vous demandez votre retraite après l’âge légal. (Pour les personnes qui ont atteint cet âge après le 06/04/2016).

Y a-t-il une retraite complémentaire au Royaume-Uni?

Le montant de la retraite publique étant très faible, des dispositifs sont indispensables.

Pyramide retraite Royaume-Uni

Mais il n’y a pas de retraite complémentaire par répartition comme nous l’avons en France.

Ce sont 2 dispositifs par capitalisation. 

Vous avez un dispositif d’entreprise et un dispositif individuel.

C’est un peu l’équivalent des piliers 2 et 3 pour la Suisse ou de l’épargne salariale et individuelle pour la France.

Workplace Pension (Equivalent de l’épargne d’entreprise PERO ex Art. 83)

  • Obligatoire pour les employeurs britanniques depuis le 6 avril 2019.
  • L’employeur cotise à hauteur de 3% du salaire, tandis que l’employé contribue à hauteur de 5%.
  • Les employés peuvent choisir de ne pas souscrire au régime, mais cela entraîne une perte des contributions de l’employeur et des avantages fiscaux.

Private Pension (Equivalent de l’épargne privée)

On parle aussi de SIPP (Self-Invested Personal Pension). C’est un systeme de retraite par capitalisation qui s’apparente grandement à un PER en France. Vous pouvez demander à le débloquer 10 ans avant l’âge légal. (55 à 58 ans).

Il était possible d’effectuer un transfert sur les ancien PERP (Plan Epargne Retraite Populaire). Ce n’est plus possible depuis 2017 car le (HMRC) a considéré que les déblocages anticipés possible avec le PERP n’était pas compatibles.  

Comme pour le PER, il y a des avantages fiscaux pour inciter l’alimentation de ces plans. 

Au moment de la liquidation, vous avez la possibilité de débloquer 25% sous forme de capital avec une fiscalité avantageuse en France.

  • Un régime de retraite privé distinct de la pension d’État (state pension).
  • Volontaires, effectuées par l’individu ou l’employeur.
  • Comparable à un compte d’épargne, offrant flexibilité et contrôle sur les choix d’investissement.

Quand demander sa retraite au Royaume Uni?

Pour avoir droit à une pension, il est nécessaire de justifier d’au moins 10 ans d’assurance qualifiante (cotisations versées et cotisations créditées). 

Vous devrez également attendre d’être à moins de 4 mois de légal pour liquider votre retraite. 

Comme toujours, la retraite n’est pas attribuée de manière systématique, il faut en faire la demande.:

Il faudra faire un choix pour le pays dans lequel vous souhaitez que votre pension soit versée.

A noter

En règle générale, un courrier informant des démarches à suivre est envoyé aux assurés 2 mois avant qu’ils atteignent l’âge légal d’obtention d’une pension.

Comment faire si vous avez travaillé en France et au Royaume Uni?

Lorsque votre activité a été menée en France, et au Royaume Uni, avant le Brexit, lorsque vous ferez valoir votre retraite, vous devrez faire une demande dans votre pays de résidence, à partir du moment où vous avez atteint l’âge d’ouverture de droits des pays concernés. 

Vous pourrez donc demander votre retraite en France à partir de l’âge légal de 64 ans. (Ou entre 62 ans et 64 ans si vous êtes nés avant 1968. 

Il ne vous sera possible de demander votre retraite en Angleterre qu’à partir de 66 ans.

La réglementation européenne prévoit une coordination en matière de retraite.

Elle est prévue, si vous avez cotisé dans au moins 2 Etats relevant de la législation de la Sécurité Sociale.  

Vous pouvez bénéficier de cette coordination si :

  • Vous avez travaillé en France et dans un ou plusieurs États de la zone d’application des règlements (États de l’Union européenne, Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse)
  • Vous êtes ressortissant d’un de ces États ou ressortissant d’un État tiers dans les relations entre les États membres de l’UE, à l’exception du Danemark.

Important

Comme évoqué, vous avez tout intérêt à cotiser volontaire à la « State Pension ».

La CNAV va-t-elle prendre en compte les périodes d’activité au Royaume Uni? 

Vous pouvez informer l’Assurance Retraite de votre activité en Royaume Uni, dans la rubrique “mise à jour de ma carrière”, via l’espace personnel sur le site www.lassuranceretraite.fr

La plupart du temps l’assurance Retraite souhaitera intégrer les  trimestres correspondants dans votre relevé de carrière. que lorsque vous demanderez la liquidation de vos retraites. 

Dans tous les cas, puisque vous avez travaillé en France, et dans un pays de l’UE, le régime va effectuer le calcul de votre retraite en 2 étapes. 

Les montants issus de ces calculs seront comparés, et c’est le montant le plus favorable qui sera retenu. 

Etape 1 : Calcul de la retraite national:

  • Les périodes validées dans tous les États de l’UE (+ celles validées en Norvège, Islande et au Liechtenstein et en Suisse) sont totalisées pour calculer une « retraite théorique » à laquelle vous auriez pu avoir droit si toutes vos périodes avaient été accomplies en France

Etape 2: Calcul de la retraite “Européenne »

Les régimes dits « alignés  » proratisent le montant de cette « retraite théorique » en fonction des seuls ­trimestres validés par eux (un seul de ces régimes effectue ce calcul pour tous les régimes « alignés »). 

Calcul retraite européenne

(source Info Retraite Expatrié Territoire conventionné.pdf (info-retraite.fr)

Exemple

Arthur est né en juillet 1961, son âge de départ en retraite est 62 ans et 168 trimestres

Il a travaillé:

  •  3 ans au Royaume uni avant le brexit, soit 12 trimestres
  •  36 ans en France, soit 144 trimestres

Soit un total de 156 trimestres, dont 12  trimestres au Royaume Uni. 

Il lui manque 4 trimestres, mais souhaite liquider sa retraite même avec une décote

Retraite Royaume-Uni UK Exemple

Lorsqu’il aura atteint l’âge requis pour la retraite au Royaume uni, il faudra faire une demande de liquidation de sa retraite de base en s’adressant en ligne via le site: https://www.gov.uk/new-state-pension/how-to-claim

Rappel 

Même quand il aura atteint l’âge de la retraite, Arthur ne pourra pas percevoir une retraite du Royaume Uni, car il n’a pas travaillé les 10 années requises au Royaume Uni pour en bénéficier.

La demande de liquidation se fera dans le pays de résidence.

Que se passe-t-il si mon activité au Royaume Uni s’est déroulée avant et après le Brexit?

Les périodes d’activités avant le 31 décembre 2020, sont prises en compte dans le cadre de l’ouverture et du calcul de vos droits à la retraite en France et au Royaume-Uni, quelle que soit la date effective de la liquidation de vos retraites car les règles de coordination de sécurité sociale des règlements européens restent applicables.

Exemple

Arthur a débuté son activité au Royaume Uni avant le Brexit, et l’a maintenue après le Brexit, avant de revenir travailler en France, ou dans un pays de l’Union Européenne: 

Prise en compte trimestres UK BREXIT Retraite

Dans cette situation, ce sont les accords bilatéraux qui s’appliquent.

L’accord de commerce et de coopération, dont les dispositions sont applicables depuis le 1er janvier 2021, permet la prise en compte des périodes d’activité en France et au Royaume-Uni pour l’ouverture et le calcul des retraites françaises et britanniques.

(source brexit.gouv.fr)

Exemple

Arthur  a commencé son activité en France ou dans un pays de l’Union Européenne , puis est parti au Royaume uni avant de revenir en France.  Après le Brexit, Arthur retourne travailler au Royaume Uni. 

Lorsqu’il fera valoir ses droits à à la retraite, l’accord initial sera mis en place pour la période d’activité avant le Brexit, et la période d’activité effectuée après le Brexit relèvera des accords signés en 2021.

En Résumé

Prise en compte retraite Royaume Uni Brexit

Comment faire si je vais travailler au Royaume-Uni (après le Brexit)? 

Si vous avez travaillé après le Brexit, nous vous invitons à lire le paragraphe précédent si le début de votre activité s’est déroulé avant le Brexit.

Si vous souhaitez partir, les règles sont différentes et nous vous invitons à nous contacter.

Il faudra évaluer si une adhésion à la CFE (Caisse des Français de l’Etranger) est intéressante dans votre cas pour vous (et votre conjoint(e)). 

Que se passe-t-il pour ma retraite si j’ai travaillé au Royaume-Uni et dans un autre pays ?

Dans le cas où vous avez travaillé dans plusieurs pays, relevant ou non des accords signés avec la France, le calcul de vos retraite pourrait être différent!

Contactez-nous pour obtenir une étude personnalisée, correspondant à votre situation. 

Conclusion

Vous l’avez compris, n’attendez pas de partir en retraite pour effectuer la mise à jour de votre carrière..

Chez Impacto-Conseil, nous réalisons votre audit retraite, et nous vous aidons à réaliser les démarches nécessaires pour régulariser  l’ensemble de votre carrière, et récupérer les  trimestres effectués au Royaume Uni.

6 réponses

  1. Bonjour,
    Avez vous étudiez les contributions Class 2 pour les Français ayant travaillé au Royaume Uni avant le Brexit, et qui cotisent depuis leur retour en France ?

  2. Bonjour,
    La cotisation classe 2 est une cotisation facultative proposée aux Indépendants, afin de leur permettre d’augmenter leur future pension de retraite.
    Si vous continuez à verser cette cotisation, en ayant cessé votre activité, vous continuez à obtenir des droits à retraite, et percevrez en retour une pension, lorsque vous ferez valoir vos droits.
    Votre activité ayant débutée avant le Brexit, cela n’impactera pas le calcule de votre pension.
    Enfin pour rappel, au Royaume Uni, l’âge de retraite est fixé actuellement à 66 ans, puis passera progressivement de 66 à 67 ans entre 2026 et 2028.
    Bonne continuation
    Valérie Bernard-Poivre, conseillère retraite Impacto-Conseil

  3. j’ai travaillé en Angleterre en 1978 et 1979 et à ce titre je perçois à dater de mes 66 ans (26/07/2023) une pension dite « New State pension » de 19 livres par semaines (soit convertis en euros : 97€ net viré toutes les 4 semaines). La liquidation a été réalisée en 2024. Qu’elle sont mes obligations fiscales en france ? (je n’ai pas de détail sur mon titre de pension anglaise quant aux cotisations ; il ne m’est communiqué que le montant net versé donc je ne sais pas s’il y a un prélèvement à la source pour l’impôt).
    A noter que j’ai d’autres pensions en France depuis mai 2021 avec un prélèvement direct à la source.

    1. Bonjour Madame,
      Merci pour votre message.
      La « New State pension » est taxée à la source au Royaume-Uni.
      Elle doit être taxée en France conformément à l’article 18 de la convention. (Sauf si pensions issues de la fonction publique qui sont taxées au Royaume-Uni).
      La convention fiscale franco-britannique prévoit un crédit d’impôt sur votre impôt en France égal au montant payé à la source pour éviter une double taxation.

      Dans votre cas, il n’y a certainement aucun prélèvement dans la mesure ou ces revenus sont inférieurs à 12 570.

      Il pouvez voir avec le HMRC (Her Majesty’s Revenue and Customs) https://www.gov.uk/browse/tax/income-tax

  4. Bonjour,

    Si je comprends bien, après une activité au Royaume-Uni entre 2002 et 2024, si je reviens travailler en France je ne pourrais bénéficier de ma retraite « britannique » qu’après avoir atteint l’âge requis pour la retraite au Royaume uni. C’est bien ça?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Soyez informé(e) de nos prochains webinaires gratuits

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialités

J’accepte de recevoir des mails d’Impacto-conseil