Tout savoir sur la retraite lorsque l’on est né(e) en 1961

né en 1961 Tout savoir sur la retraite
Sommaire

Il n’y a pas si longtemps, vous saviez que vous pourriez partir en retraite à partir de 62 ans en ayant acquis 168 trimestres…mais ça, c’était avant! avant que la réforme 2023 soit votée, et surtout que les décrets d’applications soient publiés.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur les impacts de la réforme 2023, compte tenu de votre année de naissance.

Qu’a changé la réforme des retraites si on est né(e) en 1961?

Deux principes fondamentaux  changent par la réforme 2023: 

  •  Le recul progressif de l’âge de d’ouverture des droits à la retraite, passant progressivement de 62 ans pour la génération née avant le 1er septembre 1961, à 64 ans pour la génération née en 1968, et les suivantes.

Ainsi, si vous êtes née en août 1961, pas de changement pour vous, mais si vous êtes nés à partir du 1er septembre 1961, vous devrez travailler 3 mois de plus pour être éligible à un départ en retraite.

  • L’allongement progressif de la durée d’activité, passant de 168 trimestres pour les veinards né avant le 1er septembre 1961, à 172 trimestres pour les générations nées à partir de 1965; ( ceci n’étant qu’une accélération de la réforme Touraine de 2013 qui prévoyait que ce seraient les générations nées à partir de 1973 qui devraient cotiser 172 trimestres).

Ainsi, si vous êtes nés en août 1961, rien ne change pour vous, vous ne devrez acquérir que 168 trimestres à l’âge de 62 ans pour partir en retraite à taux plein, mais si vous êtes nés à partir du 1er septembre 1091, vous devrez avoir acquis 169 trimestres.     

 

Nombre de trimestres de retraite lorsque l’on est né(e) en 1961?

Vous êtes nés à partir de septembre 1961, vous devrez avoir acquis 169 trimestres pour obtenir une retraite à taux plein. 

A noter:

  • En CNAV, ce n’est pas la durée de l’activité qui valide le nombre de trimestres acquis, mais le montant de votre rémunération. 
  • Depuis la réforme 2013, 1 trimestre est acquis dès que votre salaire atteint 150 x le SMIC horaire. Ainsi en 2024,  1 747€50 valident 1 trimestre, 6 990€ valident 4 trimestres ( maximum possible par an) 
  • En CNAV, vous obtenez, après justification, des trimestres pour chaque enfant né, élevé ou adopté: 4 trimestres sont attribués à la maman, au titre de la maternité, 4 autres trimestres sont attribués au titre de l’éducation. Les trimestres éducation peuvent être partagés entre les parents, pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2010. 

A noter:

  • Le partage des trimestres doit être signalé à l’Assurance retraite avant les 4 ans et demi de l’enfant, à défaut de choix, les 4 trimestres éducation sont attribués à la maman.
  • La réforme 2023 plafonne à 2 trimestres éducation partageables. 

 

Quel est l’âge légal de retraité si on est né(e) en 1961?

Vous êtes nés à partir de septembre 1961, l’âge d’ouverture des droits est reculé de 3 mois, vous ne pourrez envisager de partir en retraite qu’à partir de 62 ans et 3 mois.

Que faut-il savoir sur une carrière longue si on est né(e) en 1961?

La réforme 2023 a également modifié l’âge d’ouverture des droits et les conditions d’éligibilité pour bénéficier du dispositif carrière longue.

  • Âge d’ouverture des droits au dispositif carrière longue est modifié, en fonction de la date de début d’activité  :
    • Si vous avez commencé à travailler avant 16 ans, et vous avez obtenu 4 ou 5 trimestres avant votre 16eme anniversaire, votre âge de départ possible pourrait être 58 ans
    • Si vous avez commencé à   travailler avant 18 ans, et vous avez obtenu 4 ou 5 trimestres avant votre 18ème anniversaire, votre âge de départ possible pourrait être 60 ans
    • Si vous avez commencé à travailler avant 20 ans, et vous avez obtenu 4 ou 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 20ème anniversaire, votre âge de départ pourrait être à 60 ans et 62 selon votre année de naissance
    • Si vous avez commencé à travailler avant 21 ans, et que vous avez obtenu 4 ou 5 trimestres avant la fin de l’année civile de votre 21ème anniversaire, vous pourriez partir à 63 ans   

carrière longue retraite 1961

(source l’assuranceretraite.fr)

Dans toutes ces situations, vous devrez avoir acquis le nombre de trimestres cotisés requis pour un départ à la retraite à taux plein.

A noter:

Dans le cadre du dispositif carrière longue, seuls les trimestres acquis par cotisations sont pris en compte.

Par exception, des trimestres non cotisés peuvent être pris en compte, et sont nommés “trimestres réputés cotisés”, c’est le cas pour:

  • Service militaire, dans la limite de 4 trimestres,
  • Arrêts maladie, accident du travail dans la limite de 4 trimestres,
  • Chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres,  
  • Invalidité, dans la limite de 2 trimestres
  • Tous les trimestres liés à la maternité

La réforme 2023 introduit de nouveaux trimestres pris en compte:

  • Tous les trimestres du dispositif “pénibilité”
  • Les trimestres acquis au titre de l’AVPF ( Assurance Vieillesse Parents au Foyers) dans la limite de 4 trimestres
  • Les trimestres acquis au titre de l’AVA (Assurance Vieillesse des Aidants) dans la limite de 4 trimestres
  • Les trimestres racheté pour les périodes d’apprentissage, dans la limite de 4 trimestres 

A noter:

Les générations nées entre le 1er septembre 1961 et le 31 décembre 1963, si la durée cotisée exigée avant réforme est atteinte avant le 1er septembre 2023, alors un départ anticipé sera toujours possible dans les conditions d’ouverture de droit applicables avant l’entrée en vigueur de la réforme.

 

Et la retraite progressive? quels changements? 

La retraite progressive est un dispositif qui vous permet de réduire votre activité tout en percevant une partie de vos retraite. 

Depuis la réforme 2023, ce dispositif est désormais accessible 2 ans avant l’âge d’ouverture des droits à la retraite, soit pour la génération née à compter du 1er septembre 1961, à compter de 60 ans et 3 mois.

Pour y être éligible, il faut avoir obtenu 150 trimestres, tous régimes confondus.

âge retraite progressive

(source service public.fr) 

A noter:

La réforme 2023 étend ce dispositif aux fonctionnaires, agents contractuels de la fonction publique, l’ensemble des travailleurs non salariés, dans les mêmes conditions que celles des salariés du privé.

Conditions d’éligibilité:

  • possible à partir de 2 ans avant l’âge d’ouverture des droits à la retraite (selon votre année de naissance)
  • Avoir acquis 150 trimestres minimum, tous régimes confondus
  • Réduire son activité entre minimum 40% et maximum 80% pour les salariés du secteur privé et les travailleurs non salariés,  
  • Réduire son activité entre 10% et 90% pour les fonctionnaires, et agents contractuels de la fonction publique

A noter:

Depuis la réforme de 2023, l’employeur doit motiver son refus.

Que se passe-t-il une fois que ce dispositif est mis en place?  

  • Vous êtes en activité, vos salaires partiels sont soumis à cotisations, et vous obtenez des droits auprès de vos régimes de retraite, base et complémentaire.
  • Vous percevez un pourcentage de vos retraites, base et complémentaire
  • Lorsque vous cessez définitivement votre activité, les régimes de retraite calculent votre retraite totale, avec les derniers droits que vous avez acquis, pendant votre activité en retraite progressive.

A noter:

 Si vous envisagez de rester quelques années dans ce dispositif, il peut être intéressant de cotiser sur la partie de salaire que vous ne percevez plus, afin que vos droits soient calculés sur la base d’un salaire temps plein. 

Il faut en informer votre employeur, qui se chargera de prélever ces cotisations sur votre salaire, et les versera aux régimes de retraite. 

Les régimes recevant vos cotisations sur une base de salaire à temps plein, bien que vous ne travaillez qu’à temps partiel calculeront vos droits sur une base de revenus à temps plein. 

Retraite progressive

Puis-je racheter des trimestres? 

Pour partir à taux plein, vous l’avez compris, vous devez avoir l’âge ET acquis les trimestres requis selon votre année de naissance. 

Comme avant la réforme, vous avez toujours la possibilité de racheter des trimestres:

  • Rachat de trimestres au titre des études supérieures, validées par un diplôme, ou un concours d’entrée dans une grande école (12 trimestres possible)
  • Rachat de trimestres pour les périodes incomplètes, (12 trimestres possible) 
  • Rachat de trimestres pour les périodes de stages en entreprise, effectués depuis le 13 mars 2015,  (2 trimestres possible)

A noter que vous pouvez valider jusqu’à 2 trimestres pour vos stages accomplis en entreprise à partir du 15/03/2015. Le stage, de 2 mois minimum, doit être rémunéré et réalisé dans le cadre du cursus universitaire. 

Quelle que soit votre situation,  la demande de rachat de trimestre doit être effectuée à partir de 20 ans, et avant 66 ans, le paiement de ces rachats doit être finalisé avant votre date de départ en retraite .

A noter:

La réforme 2023 modifie les dates possibles de demande de  rachat de trimestres pour études supérieures: Il est désormais possible d’effectuer un rachat de trimestres pour études supérieures à coût réduit jusqu’au 31 décembre de l’année de ses 40 ans. Cela était auparavant possible jusqu’au 31 décembre de la 10e année suivant la fin des études concernées.

D’une manière générale, le prix du rachat de trimestres est déterminé en fonction de 2 critères:

  • l’âge au moment du rachat
  • les revenus des 3 dernières années.

Vous êtes prêts à partir en retraite? Voici ce que vous devez savoir:

Vous l’avez compris, partir en retraite, est conditionné à plusieurs critères:

  • L’âge d’ouverture des droits, selon votre année de naissance, 
  • Le nombre de trimestres acquis par rapport au nombre de trimestres requis ( selon votre année de naissance).  

âge légal retraite

(source www.lassuranceretraite.fr)

Vous avez l’âge et le nombre de trimestres requis, vous pourrez partir en retraite à taux plein.

La retraite de base se calcule avec les éléments suivants:

  • le Salaire Annuel Moyen des 25 meilleures années plafonnées et revalorisées
  • le taux : 50% est le taux plein en régime de base, 
  • le rapport nombre de trimestres acquis/nombre de trimestres requis. 

A noter:

Si le nombre de trimestres acquis excède le nombre de trimestres requis, le nombre de trimestres acquis sera limité au nombre de trimestres requis.

calcul retraite de base

Vous avez atteint l’âge, mais pas le nombre de trimestres requis, deux possibilités s’ouvrent à vous:

  • Vous maintenez votre activité jusqu’à obtenir le nombre de trimestres requis
  • Vous choisissez de liquider tout de même:

Dans cette situation, votre retraite de base subira une décote viagère.

A noter:

Une décote viagère appliquée en régime de base, implique une décote viagère dans tous les autre régimes de retraite dont vous relevez   

Exemple:

Arthur est né en septembre 1961, son âge de départ est 62 ans et 3 mois, et il doit avoir  acquis 169 trimestres pour partir à taux plein. 

Arthur, n’a que 160 trimestres, mais souhaite tout de même liquider ses droits à la retraite.

Sa retraite sera donc calculée avec:

  • L’application d’un taux de décote pour 9 trimestres manquants
  • L’application du ratio trimestres acquis/trimestres requis
  • Un taux de décote sera également appliqué pour 9 trimestres manquants sur sa retraite complémentaire Agirc-Arrco, et sur les autres régimes de retraite auprès desquels il aura cotisé au cours de sa carrière.  

Rachat de trimestres de retraite

Quelle date choisir pour liquider au mieux ma retraite?

D’une manière générale, on part en retraite, le 1er jour du mois civil qui suit la date d’ouverture des droits, sauf si vous êtes né le 1er du mois, le régime de base vous permet de partir en retraite dès le 1er jour de ce même mois .

Attention toutefois à certains paramètres:

  • L’année de votre départ en retraite, si vous partez en cours d’année, le salaire que vous aurez perçu ne sera pas pris en compte dans le calcul de vos 25 meilleures années, seuls les trimestres civils effectués seront comptés.
  • Quand on parle de trimestres civils, il s’agit bien des trimestres janvier-février-mars, avril-mai-juin, etc… parfois cesser son activité 1 ou 2 mois plus tard, peut vous permettre de valider 1 trimestre supplémentaire. 
Optimisation de la date de départ en retraite (1)
Optimisation de la date de départ en retraite (1)

 

Vous avez acquis plus de trimestres que demandé, peut-être avez- vous droit à une surcote?

Le principe de la surcote n’a pas été modifié par la réforme 2023.

Si vous avez atteint l’âge et les trimestres ( selon votre année de naissance), et que vous maintenez votre activité, chaque trimestre civil effectué à partir du 1er trimestre civil suivant votre date d’éligibilité sera compté en surcote.

Le taux de la surcote est de 1,25% par trimestre civil effectué.

Pour 4 trimestres civils effectués, vous obtiendrez une surcote de 1,25% x 4= 5% appliquée sur le montant de votre retraite de base, hors majoration enfants.

A noter:

  • En régime de base, la surcote est viagère.
  • Il n’y a pas de surcote en régime complémentaire Agirc-Arrco, en effet, ce régime calcule vos points jusqu’à la veille de votre départ en retraite. 
  • Dans les autres régimes ou vous avez pu cotiser, le taux de la surcote peut être différent.

Les majorations enfants

Si vous avez élevé, adopté, 3 enfants, votre retraite de base sera majorée de 10%;

Si, au moment de votre départ en retraite vous avez encore un ou plusieurs enfants à charge, votre retraite sera majorée de 5%, tant que l’enfant, ou les enfants seront à charge. 

Et en Agirc-Arrco, comment ça se passe ?

Vous êtes prêt à partir en retraite, vous allez liquider votre retraite, mais quid de l’Agirc-Arrco?

Tout au long de votre carrière vous avez cotisé en Agirc-Arrco, vos cotisations sont transformées en points, qui se cumulent sur votre compte points.

Calcul nombre de points Agirc-Arrco

Lorsque vous partez en retraite, le régime Agirc-Arrco va prendre en compte le cumul des points acquis pour calculer votre retraite:

A noter:

La valeur du prix d’achat d’un point, et la valeur du point, sont revalorisées chaque année après décision des partenaires sociaux qui gèrent l’Agirc-Arrco.

Les valeurs indiquées ci-dessus sont celles en vigueur depuis le 1er novembre 2023. 

calcul points agirc-Arrco

Conclusion

C’est compliqué n’est-ce pas? Quelle que soit votre situation, faire un bilan de retraite avant de prendre une décision s’impose. Chez IMPACTO-CONSEIL, nous vous proposons une étude de votre situation, et vous conseillerons sur les choix à faire afin de ne pas perdre de droits, et d’optimiser au mieux votre retraite  



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Soyez informé(e) de nos prochains webinaires gratuits

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialités

J’accepte de recevoir des mails d’Impacto-conseil