Comprendre la liquidation de votre retraite

Tout comprendre sur la liquidation retraite

La liquidation des droits à la retraite est une étape cruciale dans la transition vers la retraite. Elle implique la conversion de vos droits accumulés en une pension de retraite. Ce processus nécessite une compréhension claire des démarches à suivre et des décisions à prendre pour optimiser votre pension. Cet article va vous donner les étapes clés et aussi des conseils pratiques

Sommaire

Prise RDV Impacto Conseil

Comprendre la liquidation de la retraite

 

Définition de la liquidation

 

La liquidation de la retraite est le processus par lequel vos droits acquis auprès des différents régimes de retraite (publics et/ou privés) sont calculés et convertis en pension de retraite mensuelle. 

Il est très fréquent que vous ayez plusieurs caisses de retraite. Seulement 4% ont un seul régime de retraite. (Base et complémentaires confondus).

 

Nombre de régimes de retraite

 

Pour la retraite de base vous pourriez être 

 

  • CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse)
  • MSA (Mutualité Sociale Agricole)
  • CNRACL (Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales)
  • SRE (Service des Retraites de l’Etat)
  • CNAVPL (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Professions Libérales)
  • CAVIMAC (Caisse d’Assurance Vieillesse, Invalidité et Maladie des Cultes)
  • CNBF (Caisse Nationale des Barreaux Français)

 

Il y a aussi d’autres régimes spéciaux (CANSSM, CRPCEN, CNIEG, CRPRATP, CPRPSNCF, ENIM, BDF, FSPOEIE, CRPCF, CROPERA, ..)

 

Pour la retraite complémentaire, vous pourriez être à : 

  • AGIRC-ARRCO (Association Générale des Institutions de Retraite des Cadres – Association pour le Régime de Retraite Complémentaire des salariés)
  • IRCANTEC (Institution de retraite complémentaire des agents non titulaires de l’État et des collectivités publiques)
  • CRPN (Caisse de Retraite complémentaire du Personnel Navigant)
  • MSA-RCO (Mutualité Sociale Agricole – Régime Complémentaire)
  • RAAP (Régime de retraite des Artistes et Auteurs Professionnels)
  • RACD (Régime de retraite des Auteurs et Compositeurs Dramatiques
  • RACL (Régime de retraite des Auteurs et Compositeurs Lyriques)
  • RAFP (Retraite Additionnelle de la Fonction Publique)
  • SSI (Sécurité Sociale des Indépendants)
  • CARCDSF (Caisse Autonome de Retraite des Chirurgiens Dentistes et des Sages-Femmes
  • CARMF (Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France)
  • CARPIMKO (Caisse autonome de retraite et de prévoyance des infirmiers, masseurs kinésithérapeutes, pédicures podologues, orthophonistes et orthoptistes)
  • CARPV (Caisse de retraite pour les vétérinaires) 
  • CAVAMAC (Caisse d’Allocation Vieillesse des Agents Généraux et des Mandataires non-salariés d’Assurance et de Capitalisation)
  • CAVEC (Caisse d’assurance vieillesse des experts comptables)
  • CAVOM (caisse d’assurance vieillesse des officiers ministériels, des officiers publics et des compagnies judiciaires)
  • CAVP (Caisse d’Assurance Vieillesse des Pharmaciens)
  • CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse)
  • CPRN (Caisse de Prévoyance et de Retraite des Notaires)
  • CNBF (Caisse Nationale des Barreaux Français)
  • Etc …
  •  

régimes de base et complémentaires

source: agirc-arrco.fr 

 

Bref, nous avons une très bonne nouvelle ! Il est désormais possible de ne faire qu’une seule demande unique qui va déclencher les actions pour tous les régimes.

 

L’âge de la retraite

L’âge de départ à la retraite varie selon les pays et les systèmes. Certains facteurs, comme l’âge légal de départ à la retraite et les années de cotisation, influencent le montant de la pension.

Vous trouverez les âges de départ à la retraite dans différents pays (Avant la reforme des retraites pour la France). 

Quel est l'âge légal de départ à la retraite dans les autres pays

 

L’âge légal est désormais de 64 ans pour les générations après 1968.

 

Durée d'assurance retraite

 

Préparation à la liquidation

 

Collecte des documents nécessaires

Rassemblez tous les documents nécessaires bien avant la date prévue de votre retraite. Cela inclut les justificatifs de carrière, les relevés de cotisations, et tout document pertinent pour votre dossier de retraite. 

 

Assez peu de documents sont nécessaires pour liquider sa retraite 

 

  • Votre pièce d’identité (Carte d’identité nationale, passeport)
  • Justificatif d’’identité des enfants (livret de famille)
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB)
  • Vos 2 derniers avis d’imposition
  • Vos bulletins de salaire des douze derniers mois
  • Votre attestation de Pôle emploi (si concerné les 12 derniers mois) 
  • Autres selon cas particuliers (ancien combattant, inaptitude, invalidité..)

 

Vérification des droits

Il est conseillé de vérifier vos droits plusieurs années avant la retraite en réalisant un bilan retraite. Cela vous permet d’identifier et de corriger d’éventuelles erreurs dans vos relevés de carrière

On le répète tout le temps, mais garder ses bulletins de salaire est essentiel. Mais ce n’est pas tout, il convient aussi de conserver les justificatifs liés aux arrêts maladie, aux périodes de chômage etc … 

Ces documents vous seront demandés si vous avez détecté une erreur et si vous souhaitez la régulariser. Il faut se rendre compte que les relevés sont très souvent faux ce qui induit un manque à gagner énorme pour les futurs retraités. Vous avez travaillé, vous avez payé des cotisations et vous ne profitez pas en cas d’erreurs. 

 

Démarches de liquidation

 

Demande de retraite

La demande de retraite doit être déposée auprès des organismes de retraite concernés. Cette démarche peut se faire en ligne ou par courrier, selon le système en place. Il faut faire la demande au minimum 4 à 6 mois avant la date de départ souhaitée. Comme évoqué, il n’est plus nécessaire de faire autant de demandes que de caisses de retraite depuis 2019. Le processus est grandement simplifié grâce à la digitalisation. Il n’en reste pas moins délicat de bien faire ses démarches. 

 

Choix du moment de la retraite

Le choix du moment de la retraite a un impact significatif sur le montant de la pension. Retarder la retraite peut augmenter le montant de la pension, tandis qu’une retraite anticipée peut la réduire. Il est primordial d’optimiser cette date de départ. En effet, il y a bien d’autres aspects que les seuls trimestres acquis. Par exemple, le fait de partir en février sera souvent une bonne idée. Cela vous permet de lisser l’éventuelle prime de départ à la retraite mais aussi d’avoir l’année précédente prise en compte dans le calcul des 25 meilleures années. On ne peut pas faire de généralités, ce sera vraiment du “sur mesure”. 

 

Considérations financières

 

Estimation du montant de la pension

Utilisez les simulateurs disponibles ou consultez un conseiller retraite impacto-conseil pour estimer le montant de votre pension de retraite. Cela vous aidera à planifier votre budget de retraite. On parle de taux de remplacement en divisant votre pension brute par vos dernier salaire brut. 

Par exemple, si vous touchez une pension de 2 000€ et que votre dernier salaire était de 4 000€ brut, votre taux de remplacement sera de 50%. 

A noter que l’écart entre le brut et le net sera moindre à la retraite car vous n’allez plus payer de charges salariales. 

Vous allez “juste” payer des prélèvements sociaux (CSG-CRDS-CASA). Ces prélèvements seront généralement de 9.1% en régime de base, et 10,10% en Agirc-Arrco par exemple (sauf en cas d’exonération ou de taux favorables). 

En tant que salarié, il conviendra plutôt de retirer 22% à 25% selon votre statut professionnel.

Le mieux pour se rendre compte est de comparer le net après impôt dans les deux situations.

 

Gestion du budget de retraite

Une fois la pension de retraite liquidée, il est important de gérer efficacement votre budget. Cela peut inclure la réévaluation des dépenses, l’investissement des économies, ou la recherche de sources de revenus complémentaires. L’idéal est bien entendu d’avoir terminé de rembourser son crédit immobilier. Mais ce n’est pas toujours le cas. Il convient d’étudier son budget. 

On sait néanmoins qu’un poste de dépense va très fortement augmenter. C’est celui des dépenses de santé. En effet, votre mutuelle santé était prise en charge toute ou partie par l’employeur. Ce ne sera plus le cas à la retraite et le prix des mutuelles sera plus important compte tenu de votre âge. Espérons également que vos budgets loisirs, voyages puissent, eux aussi, augmenter pour pouvoir profiter de cette retraite si méritée. 

 

Conseils pratiques

 

Anticiper et se renseigner

Commencez à planifier votre retraite bien avant l’âge de départ. 

Plusieurs moments sont des moments clés. En effet, la retraite par capitalisation met forcément du temps à se faire. Il convient donc de s’y mettre le plus tôt possible. Pour mettre 100 000€ de côté en 30 années, il faudra épargner 203€ par mois. Sur 10 années, il faudra alors épargner 753€.

Vos choix de carrières seront importants également. Choisir sa forme de société (micro-entreprise, SASU, EURL etc…). C’est pareil sur vos choix en termes de rémunération. Par exemple, les dividendes en SASU sont certes moins taxés (et encore que c’est discutable selon les cas) mais surtout ils ne génèrent aucun droits pour votre retraite.

Votre dernier tiers de carrière est très important aussi. En effet, le taux d’emploi chez les plus de 55% ne cesse de baisser. Il est de 77.7% à 55 ans et de 52% à 60 ans .. Ce point est d’autant plus important avec la réforme des retraites de 2023 qui amène un âge légal de 64 ans.

Taux d'emploi + de 55 ans

insee.fr 

 

Consulter des experts

N’hésitez pas à consulter des experts impacto conseil en retraite pour des conseils personnalisés, surtout si votre situation est complexe ou si vous avez cotisé à plusieurs régimes différents.

Informez-vous sur vos droits et les démarches à suivre. Le mieux étant d’être accompagné par des professionnels comme impacto-conseil. En effet, le sujet de la retraite est un sujet important et malheureusement très compliqué à appréhender. Parfois, un oubli, une erreur ou une mauvaise anticipation seront vraiment préjudiciables. C’est d’autant plus important qu’il sera compliqué d’augmenter vos revenus à la retraite. Vous pouvez néanmoins continuer à travailler après l’âge légal comme développé dans cet article.

 

Conclusion

 

La liquidation des droits à la retraite est une étape décisive qui nécessite préparation et attention. Une bonne compréhension du processus et une planification adéquate vous permettront de maximiser votre pension et d’aborder sereinement cette nouvelle phase de vie.

Chez Impacto Conseil, nous proposons un forfait pour vous accompagner dans la liquidation de vos droits retraite. Cet accompagnement est déductible des impôts. (Rescrit du 06 mars 2012 n°2012-13).

C’est un investissement qui est rentabilisé par le confort procuré mais également dans la plupart des cas sur le montant obtenu car à la détection et la correction de potentielles erreurs.

De plus, c’est un moment “patrimonial” clé sur lequel nous pourrons vous fournir des conseils et vous amener à vous poser les bonnes questions. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités

Soyez informé(e) de nos prochains webinaires gratuits

En soumettant ce formulaire, vous acceptez notre politique de confidentialités

J’accepte de recevoir des mails d’Impacto-conseil