Généralités sur l’assurance emprunteur

Sommaire

A quoi sert l’assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur ou assurance du crédit sert à couvrir l’emprunteur sur un aléa en cas de décès quelle qu’en soit la cause, de santé ou parfois la perte d’emploi.

 

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire ?

Oui et non, Ce n’est pas une obligation légale mais en pratique ce sera une condition indispensable pour obtenir votre crédit immobilier auprès de votre banque.

 

Puis-je choisir mon assureur ?

Oui mais.. L’assurance peut être souscrite auprès de la banque, c’est ce que l’on appelle un contrat groupe mais également chez un assureur extérieur. Attention car il faudra user d’une stratégie adaptée afin de garder les meilleures conditions sur votre crédit immobilier si vous souhaitez souscrire votre assurance par un contrat en délégation c’est-à-dire par un autre assureur que celui proposé par votre banque. Différents moments existent pour pouvoir faire ce choix.

Economie.gouv

 

Quel coût représente l’assurance emprunteur?

C’est très variable ! Son coût peut parfois être supérieur à celui des intérêts bancaires et il y a beaucoup plus de variations que sur les autres composantes du crédit. (Intérêts, garantie, frais de dossier, frais de courtage).

Son coût varie en fonction du type de contrat (délégation ou groupe), du choix des garanties, de l’âge, des antécédents de santé, du fait d’être fumeur ou non-fumeur, des sports à risques, des métiers à risques, de la durée d’emprunt, des quotités choisies.

Simulateur en moins de 3 minutes!

 

Tous les contrats d’assurance se valent-ils ?

Absolument pas ! Même si la législation souhaite rendre la comparaison plus facile pour le consommateur, il est très difficile voire impossible pour un novice qui n’est pas spécialisé dans ce domaine de comparer des contrats.

Il y a beaucoup de paramètres comme le type de garanties choisies, le mode d’indemnisation, le mode de calcul des cotisations et son impact en fonction de la maturité de vente, le fait de savoir si l’assurance se recalcule en cas de remboursement anticipé, les exclusions, le mode de calcul du taux d’incapacité, le mode de remboursement en cas de sinistre grave, le fait de suspendre les cotisations en cas de sinistre, les délais de carence, les plafonds d’indemnisations, les options complémentaires, l’âge de fin des garanties et encore d’autres points à contrôler…

On ne parle pas de la gestion du contrat qui est difficile à évaluer en avant contrat. Vous l’avez compris, très compliqué de s’y retrouver !

 

Comment choisir ses quotités d’assurance emprunteur?

La banque souhaitera que le prêt soit couvert au minimum à 100% mais il est possible d’aller jusqu’à 200% s’il y a deux emprunteurs. Il est possible également d’opter pour une solution intermédiaire dans le choix des quotités. Par exemple, vous pourriez opter pour une couverture à 75% sur chaque emprunteur.

Cette quotité doit faire l’objet d’une étude personnalisée et sera fixée en fonction des revenus respectifs des candidats à l’emprunt, de l’épargne respective, de sa capacité de remboursement notamment.

 

Choisir les bonnes quotités ici

 

Comment décide-t-on des garanties à couvrir ?

Les garanties sont fixées par les besoins du client et également par l’exigence de la banque en fonction de la situation du client et du type d’investissement réalisé. En effet, le contrat vous couvre et couvre également la banque, c’est donc un élément dans la décision d’octroi de la banque.

 

Les contrats de banques couvrent-ils mieux le risque?

Non ! Les assurances « groupes » sont des contrats qui mutualisent le risque. La plupart du temps, un fumeur paie la même prime qu’un non-fumeur par exemple.

Il peut y avoir moins d’exclusions mais à quoi bon être assuré pour faire du sport de combat en compétition si c’est un sport que vous ne pratiquez pas. Au contraire, le contrat en délégation est un contrat sur mesure qui va individualiser le risque en fonction du cas personnel du client. Attention les contrats bancaires même s’ils mutualisent le risque sont souvent mal calibrés.

Par exemple, beaucoup de contrats ne comportent pas la garantie d’invalidité permanente partielle (IPP) ce qui ne protège pas l’assuré s’il est à moins de 66% d’incapacité ! Également, il y a des contrats qui indemnisent à seulement 50% même si la quotité choisie était de 100% en cas d’arrêt maladie… Les exemples ne manquent pas dans le domaine.

Bref, payer cher ne signifie pas être mieux couvert ! Bien entendu à l’inverse, il ne suffit pas d’avoir un contrat en délégation pour être bien assuré puisque la qualité se joue dans la personnalisation du conseil et il n’y a qu’un bon professionnel qui peut s’en porter garant.

 

Assurance emprunteur

 

Le mieux est de faire son crédit immobilier et de changer l’assurance emprunteur ensuite !

Oui mais ! Déjà il est important de savoir qu’avant la loi LEMOINE, il fallait changer la première année ou à date anniversaire. La plupart des clients pensaient qu’il fallait attendre un an pour changer. C’est bien une des raisons qui fait que 87% des clients ont toujours leur assurance en banque ! De plus, les banques vont user d’astuces pour vous décourager.

Le changement pourra maintenant se faire à tout moment (à partir du 1-06-2022 pour les nouveaux crédits immobiliers et du 01-09-2022 pour les anciens contrats)

Enfin, force est de constater qu’une fois le crédit accordé, rares sont les emprunteurs qui auront l’énergie de se replonger dans ce processus qui a été source de tracas, ils auront bien d’autres projets à réaliser suite à leur achat immobilier.

 

Quels professionnels distribuent des contrats d’assurance emprunteur ?

  • Le « banquier »
  • Le courtier en crédit immobilier et courtier et assurance emprunteur
  • Le courtier en assurance généraliste
  • L’agent général
  • Les comparateurs ou marketplaces sur internet

Nous détaillerons le fonctionnement dans un prochain article !

 

Quelle économie puis-je réaliser en changeant d’assurance emprunteur ?

C’est très variable ! Nous avons déjà fait gagner  64 377€ à une cliente sur son contrat d’assurance sur 27 ans soit une économie de 198€ / mois !

La plupart du temps le gain est appréciable à la hauteur de votre rythme de vie et il ne convient pas forcément de regarder le gain total. Même un gain de 300€ / an par exemple peut vous permettre de vous faire plaisir pour un cadeau de Noël ou un autre cadeau qui fera forcément plaisir !

En effet, la durée moyenne de détention d’un bien en région parisienne se situe aux alentours de 7 ans, c’est donc une maturité importante dans la comparaison des coûts d’assurance !

Les assureurs et encore plus les bancassureurs sont malins et clairement ils ont pour but de gagner le maximum d’argent d’où l’importance d’un professionnel, courtier assurance emprunteur, spécialisé et indépendant de la banque qui pourra vous guider.

Gagnez du temps, comparez dès maintenant nos solutions:  COMPARATEUR ASSURANCES

Trouvez votre assurance emprunteur

Actualités